Blog juin 2024 – ÉQUITÉ DE GENRES : LES QUATRE PIÈGES À ÉVITER

Par l’équipe d’Égale Action

Plusieurs organisations sportives reconnaissent que l’équité des genres est un bel objectif à atteindre, et bon nombre d’entre elles ont même déjà mis en place différentes actions en ce sens. Pourquoi est-ce encore aussi difficile d’attirer plus de garçons dans des sports principalement pratiqués par des filles et plus de filles dans des sports pratiqués davantage par des garçons ? Ces questions se posent évidemment lorsque l’intérêt d’un groupe visé à l’endroit d’un sport est confirmé et que la possibilité d’offrir une expérience de qualité à ce groupe est validée. Avant de se lancer dans une démarche d’équité de genres, il peut aussi être intéressant de connaître quelques pièges à éviter.

La recherche a démontré que dans bien des organisations sportives, le dossier de l’équité des genres est porté par une seule personne sans un véritable engagement organisationnel pour soutenir les différentes étapes qui mèneront vers un changement concret. Il est donc difficile pour le ou la responsable de mobiliser les gens autour d’elle et d’inclure une pluralité de points de vue au sein de la démarche.

Pour réussir une démarche d’équité, ça prend l’engagement de tout un réseau. C’est vraiment la diversité des points de vue qui va permettre de réunir les conditions gagnantes. Il peut parfois être intéressant de se joindre à des communautés existantes comme celle du Défi Même jeu afin de s’entourer de personnes qui partagent les mêmes objectifs

Encore une fois, dans plusieurs clubs et associations sportives, les gens travaillent fort et avec cœur. Ils.Elles ne sont toutefois pas toujours correctement outillé.es pour générer les changements souhaités. Il faut se sentir compétent.es et informé.es pour aller vers les autres, se construire un réseau d’appui et les engager dans une démarche d’équité de genres.

S’assurer de bien comprendre ce qu’est un processus d’adhésion et de communication axé sur la persuasion est donc un essentiel dans le déploiement d’une démarche d’équité. Il faut apprendre comment faire de l’écoute sans préjugés et avec empathie en plus de savoir user de créativité pour avancer même quand on sent de la résistance.

Il existe plusieurs moyens d’acquérir ces compétences clés qui vont favoriser le succès d’une démarche d’équité de genres. D’être conscient.e de ces éléments est déjà un pas dans la bonne direction. Quand ce ne sont pas des forces que nous possédons, il peut être judicieux d’identifier des personnes autour de nous avec ces compétences qui pourraient être ouvertes à aider.

S’ajoute au sentiment de solitude et aux compétences limitées, la notion de ne pas savoir par où commencer. Comme les démarches d’équité de genres se développent en même temps que l’on documente le sujet du point de vue institutionnel, il peut être difficile de trouver la bonne information sur laquelle s’appuyer. De plus, les attentes et les objectifs sont souvent mal définis.

Dans plusieurs contextes, il n’est donc pas rare de voir les organisations revenir à la case départ. La bonne nouvelle, c’est qu’il s’agit d’un processus normal ! En effet, les objectifs que l’on choisit au début d’une démarche d’équité de genres sont souvent basés sur la perspective d’une poignée d’individus et non sur une analyse de données incluant divers points de vue.

Après avoir identifié les réelles iniquités de genres au sein d’un sport, les organisations peuvent redéfinir plus clairement leurs objectifs et vraiment créer un plan d’action réaliste en lien avec leur démarche d’équité de genres.

Égale Action en collaboration avec Femmes et sport au Canada offrent le Défi Même jeu une approche axée sur la communication et la collaboration qui vise la création d’environnements sportifs plus inclusifs. S’appuyant notamment sur un encadrement spécialisé et sur le soutien des pairs, Le Défi Même jeu propose un processus par étape qui guide les leaders des organisations sportives à établir le contact avec leurs membres, à définir et à poser les gestes requis afin de générer les changements attendus. Les clubs, associations et organisations du milieu sportif de partout au Québec qui participent obtiennent un soutien financier de 1000 $ pour mener une démarche d’équité pouvant leur permettre de générer des impacts positifs tant au niveau du recrutement que de la rétention d’athlètes, d’entraineures et d’officielles, qu’au niveau d’autres enjeux plus spécifiques à leurs contextes.

Si vous êtes un club ou une association qui aimerait générer une participation sportive plus accessible aux différents genres, vous pouvez poser votre candidature dès maintenant pour faire partie de la prochaine cohorte du Défi Même jeu.

Passez-le mot, les places sont limitées !

Soumettez une candidature avant le 16 juin.


Cet article vous plaît ?

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter

Laisser un commentaire

Scroll to Top