BLOG MAI 2024 – LE DÉVELOPPEMENT PROGRESSIF DE L’ATHLÈTE EN CHEERLEADING

Cheer Québec

Par Anne Florence St Laurent, codirectrice générale de Cheer Québec

Le cheerleading est un sport complexe qui implique l’apprentissage et la maitrise d’une multitude d’habiletés techniques, de qualités athlétiques, de compétences tactiques et de stratégies mentales. L’acquisition de ces compétences est un processus complexe et continu où seul un développement progressif de l’athlète peut conduire à la réussite. En misant sur une progression individualisée, l’entraineur·e s’assure de développer le plein potentiel de l’athlète et de le ou la garder dans notre sport le plus longtemps possible. Bien qu’il existe sept niveaux en cheerleading, le développement de l’athlète doit se faire au-delà du niveau technique de son équipe. Les athlètes les plus performant·es en cheerleading ont eux aussi commencé par les bases du sport et ont parfois passé de nombreuses années dans une équipe du même niveau avant d’être prêt·es à passer au niveau supérieur. Au-delà de la performance, une progression saine de l’athlète au cours de sa carrière comporte plusieurs autres avantages.

D’abord, un développement progressif de l’athlète en cheerleading est essentiel pour renforcer sa confiance en soi. En prenant le temps de pratiquer et de maitriser chaque habileté de cheerleading, niveau par niveau, l’athlète multiplie ses opportunités de réussite, et donc, augmente les occasions de ressentir un sentiment de compétence qui mène à la construction d’une meilleure estime de soi. Cette approche progressive favorise donc une disposition mentale (ou mental readiness) et une confiance qui pourra perdurer à long terme. Ces éléments sont essentiels pour assurer une performance de qualité et pour user de tout son potentiel dans cette discipline exigeante.

De plus, le développement progressif et la pleine maitrise des habiletés d’un certain niveau dans le cheerleading offre à l’athlète une disposition mentale plus sereine lors des performances. En ayant une confiance totale dans sa capacité à exécuter une habileté, il ou elle est moins susceptible de ressentir du stress ou de l’anxiété avant, pendant ou après les performances. Cette assurance lui permet de se concentrer pleinement sur les autres aspects de sa performance, comme le sens du spectacle et l’impression générale.  

En optant pour un développement progressif, l’athlète de cheerleading peut accorder plus de temps à l’amélioration de leurs qualités athlétiques. Il ou elle renforce donc ses muscles, sa mobilité et sa flexibilité, réduisant ainsi le risque de blessures dues à des mouvements effectués de manière incorrecte ou à une fatigue musculaire trop grande. En adoptant cette approche, l’athlète a le temps de renforcer ses fondations et d’améliorer sa technique, ce qui le ou la rend plus résilient·e et moins susceptible de subir des blessures. Outre ces blessures physiques, cela permet aussi de réduire les risques de surmenage.

Une autre retombée bénéfique du développement graduel de l’athlète en cheerleading est l’émergence et le renforcement de son leadership au sein de l’équipe. En progressant étape par étape dans l’apprentissage des compétences et des routines, l’athlète acquière une confiance en soi et en sa capacité à influencer et motiver ses collègues de l’équipe. En passant quelques années dans une équipe du même niveau, l’athlète peut évoluer d’un rôle plus débutant et passif à un rôle de leader, et ce, grâce à au perfectionnement de ses compétences, à sa confiance grandissante et à l’accumulation d’expériences significatives.

À l’approche de la saison des classements compétitifs, nous vous invitons à garder en tête que le niveau technique de l’équipe dans laquelle l’athlète évolue ne dicte pas sa progression individuelle dans le sport. Il est important de garde en tête que chaque entrainement est une opportunité pour l’athlète de se développer et de repousser ses limites.

Si vous souhaitez approfondir vos connaissances sur le développement des athlètes en cheerleading, nous vous encourageons à consulter le guide de «Développement à long terme de l’athlète», élaboré par Cheer Canada et adopté par Cheer Québec. Ce document a pour objectif de favoriser la meilleure croissance des athlètes dans notre sport et de leur permettre de rester impliqué·es en cheerleading le plus longtemps possible.


Anne Florence St Laurent, codirectrice de Cheer Québec

CHEER QUÉBEC

https://www.cheerqc.com/

astlaurent@cheerqc.com

FACEBOOK / INSTAGRAM

Cet article vous plaît ?

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter

Laisser un commentaire

Scroll to Top